Resiliensa
Resiliensa

Design Thinking, une autre façon d'innover

Imaginée en 1987 par Peter Rowe, la méthode du Design Thinking permet de manager le processus d’innovation en  répondant à la vision « expérience client » du produit ou service.

Le Design Thinking est centré sur l’utilisateur et les usages. Le design devient alors une approche globale du projet. Cette approche s’appuie sur un processus de co-création, mixant pensée analytique et pensée intuitive, et nécessite des retours utilisateurs tout au long du processus. Elle permet d’arriver à un projet correspondant aux attentes du marché, faisable techniquement et économiquement viable.

L’utilisateur et l’expérience client sont au centre de la démarche. Le processus itératif d’évaluation des prototypes en mode agile rend la démarche particulièrement pertinente. Le processus n’est pas linéaire, chaque étape implique des retours en arrière pour améliorer et valider les expérimentations.

Design thinking

Les 3 grandes étapes du processus

L’inspiration : comprendre les rêves, les attentes, mais aussi les contraintes et les problématiques du client, en faisant des études d’observations de terrain. L’objectif étant d’être en empathie avec l’utilisateur ciblé.

L’imagination : donner rapidement forme aux idées, afin de les partager avec des utilisateurs et recueillir leur retour d’expérience. Cette étape,  divisée en 3 phases (créativité, prototypage, tests utilisateurs en contexte réel), permet aussi de valider les faisabilités techniques.

L’implémentation : introduire la solution imaginée dans la réalité (mise sur le marché), à l’aide d’un pilote et faire évoluer la solution en fonction des retours d’expérience des clients. Vérifier si la solution retenue répond aux l’objectifs de départ (désirable, faisable, viable économiquement)

1837 600

Les clés du succès de la démarche

Pluridisciplinarité : constituer des équipes pluridisciplinaires est essentiel. Les compétences analytiques des ingénieurs doivent constamment se confronter au marketing et aux compétences intuitives des créatifs.

Le prototypage : outil indispensable de la démarche, les différents prototypes (d’idées, de produits, de service) permettront à l’équipe de réaliser des tests, de communiquer efficacement avec les utilisateurs mais permettrons aussi une meilleur communication au sein même de l’équipe. Les prototypes ont aussi l’avantage de favoriser l’implication des participants, la cohésion du groupe et la pertinence des résultats. Elle met plus facilement l’équipe en empathie avec l’utilisateur.

L’objectif de cette démarche est de mettre sur le marché un produit répondant réellement aux besoins de l’utilisateur, lui assurant un avenir prometteur.

J’ai pu tester cette méthode dans mon entreprise, pour le développement de plusieurs nouveaux produits, avec une équipe réduite et un panel de 10 bloggeuses testeuses. La pertinence de l’adéquation besoin utilisateur/produit proposé était impressionnante.

 

innovation design thinking

×