Resiliensa
Resiliensa

Réduisons nos déchets, aussi en entreprise

Voilà un an que je décidais de me lancer dans une démarche zéro déchet. L’objectif est ambitieux, mais les réflexes se mettent petit à petit en place et la poubelle diminue à vue d’œil.

Le sujet est tellement vaste qu’il me faudra plusieurs articles pour en venir à bout. Commençons donc par le constat : que trouve-t-on dans ma poubelle ?

Faites l’exercice, il est intéressant vous verrez ! Vous vous rendrez compte qu’un tiers de votre caddie du supermarché passe directement à la poubelle ! Emballages, contenants, sacs plastiques, journaux, déchets alimentaires, vaisselle jetable, etc…

Pour commencer… et si on arrêtait d’acheter des déchets ;o)

Finalement, ce n’est pas si compliqué.

On oublie les aliments proposés en barquettes polystyrène (et on va au rayon coupe, ou mieux, au marché et chez le boucher),

On utilise des sachets biodégradables pour les fruits et légumes,

On achète tout ce qu’on peut en vrac (céréales, lentilles, pâtes, même les supermarchés proposent du vrac maintenant).

On cuisine soi-même et on laisse les plats cuisinés en rayon (en plus, c’est meilleur pour la santé !)

On oublie la vaisselle jetable, même pour le café au bureau

Ah, j’oubliais, et évitez les fast food…

 

Contenu poubelle
compost

On peut aussi trier et recycler un peu mieux :

Le verre, les boites de conserves, les flacons plastiques, les journaux et magazines, les cartons… une bonne partie de nos emballages sont maintenant étudiés pour le recyclage. Malgré tout, on préférera les emballages simples, où le plastique n’est pas incrusté dans le carton et on évitera les produits sur-emballés. Et s'il n'y a pas d'emballage du tout, c'est encore mieux, car chaque emballage, aussi vertueux soit-il, a un coup écologique de fabrication.

Les déchets alimentaires vont pouvoir être compostés ou servir à nourrir les poules (du voisin !). Moi, j’utilise les sacs biodégradables du supermarché pour mettre toutes mes épluchures et les emmener au compost, au fond du jardin. Si vous n’avez pas de jardin, il existe maintenant toute sorte de petits composteurs faciles à utiliser en ville. Les lombric-composteurs sont aussi très pratiques pour récupérer du bon terreau pour les plantes d’intérieures.

Les corbeilles en entreprise sont tout aussi intéressantes à observer… on y trouve plutôt des cartouches d’imprimantes, des pelures d’étiquettes autocollantes, beaucoup de papier, des emballages de grignotage et des gobelets plastiques, des bouteilles d’eau… autre chose ?

Il y a là aussi de petites choses toutes simples à mettre en place pour réduire les corbeilles :

Utiliser du papier et de la colle (ou du scotch) plutôt que des étiquettes autocollantes,

faire remplir les cartouches d’encre plutôt que d’en acheter des neuves à chaque fois, 

passer les papiers à la broyeuse pour faire du calage dans les colis,

installer un bac à recyclage à la sortie du bureau pour les bouteilles vides

et demander à chacun d’apporter sa tasse préférée pour la machine à café !

Pas si compliqué, non?

café bureau

Pour aller plus loin :

Famille zero dechets  le livre « Famille Zéro Déchet » de Bénédicte Moret et Jérémie Pichon

http://www.thierrysouccar.com/livre/famille-presque-zero-dechet-ze-guide-3096

Bea johoson  le livre « zéro déchets » de Béa Johnson

https://www.boutiquezerodechet.com/zero-dechet-livre/99-zero-dechet-bea-johnson.html

zéro déchets tri sélectif compostage lombric compostage