Resiliensa
Resiliensa

Et si la chance était une compétence

Si vous avez lu notre article sur l’effectuation, vous vous êtes peut-être posé la question de  la part de chance qu’il faut avoir pour réussir dans l’entrepreneuriat. Et je vous répondrai que la chance, ça se travaille !

Pour Philippe Gabilliet, professeur à l’ESCP Europe, la chance est la capacité à créer autour de soi un environnement favorable. C’est faire en sorte que ses agissements, ses décisions, ses relations avec les autres favorisent l’apparition d’opportunités.

Chance

Alors,

  1. Soyez curieux : la curiosité permet de préparer l’esprit à accueillir les opportunités. En restant vigilant et en sortant de vos routines. Rencontrez du monde, découvrez de nouvelles choses, de nouvelles idées qui feront le terreau favorable à vos futures étincelles de génie.
  1. Créez du lien entre les gens et aidez les autres. C’est finalement la meilleure définition du réseau, car travailler en réseau ne signifie pas simplement se constituer un carnet d’adresse, mais être en interaction avec les autres. Plus vous aiderez des personnes à atteindre leur objectif et plus elles vous aideront à atteindre les vôtres.

Si on fait le parallèle avec les principes d’effectuation, nous sommes là sur « le Patchwork fou » : savoir s’entourer pour avancer

  1. Soyez conscient que la chance ne vous évitera pas les écueils. Toutes les grandes réussites sont jalonnées d’échecs, et c’est normal, c’est notre seule façon d’apprendre ! Mais vous devez utiliser ces revers comme l’engrais qui vous fera rebondir en y ajoutant une intention d’accueil de nouvelles opportunités.

Si on fait le parallèle avec les principes d’effectuation, nous sommes là sur « la limonade » : tirer parti des surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises

  1. Ayez toujours une idée d’avance : en parlant autour de vous de vos projets avant même qu’ils ne se concrétisent vous permet de semer des petites graines qui se transformeront ensuite en opportunités, le moment venu.
Close up clover depth of field 632458 r 1001

Pour Richard Wiseman, professeur de psychologie à l'université du Hertfordshire, « La vrai chance, ce n’est pas ce qui vous arrive, mais ce que vous allez faire avec ce qui vous arrive »

Après avoir mené des études pendant 8 ans sur le sujet, il peut affirmer que ceux qui ont de la chance sont ouverts - ouverts aux expériences et ouverts aux autres- et qu’ils entretiennent le réseau de la chance, un tissus de relations qui accroissent leur chance de trouver la bonne personne au bon moment. Les gens chanceux ont confiance en leur intuition et voit du positif même dans le négatif. La bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut devenir chanceux, toutes les études le prouvent !

Pour aller plus loin :

Interview de Richard Wiseman dans l'Express:

https://www.lexpress.fr/culture/livre/quand-les-gens-pensent-avoir-de-la-veine-les-occasions-se-presentent_818759.html

Conférence de Philippe Gabilliet sur les audacieux:

https://www.youtube.com/watch?v=a05UNoObCuI&t=1655s

flexibilité cognitive soft skills savoir-être réseau